Blog

7 réflexes à adopter pour vos trajets en voiture cet été

Cet été, un peu plus de 27 millions de français envisagent de partir en vacances et nombreux seront ceux qui choisissent de prendre leur voiture. (Source : Les Echos). Vous en faites partis ? Ce guide est fait pour vous. Chaque année, l’histoire se répète. Vous prévoyez de partir aux aurores afin d’éviter les bouchons et, trois heures plus tard, vous voilà bloqué à 10 km/h sur l’autoroute pour plusieurs heures.

Cette situation vous est familière ? Dans ce cas nous avons sélectionné nos sept meilleurs conseils qui vous aideront à mieux anticiper votre départ et à démarrer vos vacances plus sereinement.

I. Contrôlez, décrassez, réparez

Avant de partir, nous vous conseillons fortement d’effectuer une révision complète de votre véhicule. Même si cela vous prendra sûrement plusieurs heures, vous réduirez considérablement vos chances de tomber en panne lors de vos trajets cet été.

Avant de prendre rendez-vous chez votre garagiste, vous trouverez ci-dessous une liste des éléments que vous pouvez contrôler par vous-même sans disposer de connaissances en mécanique. Un dernier détail, nous vous rappelons qu’il est primordial d’effectuer ces vérifications avant le départ lorsque le moteur est froid !

a) Vérifiez l’état de vos pneus

Le fait d’effectuer de longues distances provoque plus de chaleur au niveau de la gomme. Pour maximiser l’adhérence de vos pneus, il est fortement recommandé de respecter les données du constructeur concernant la pression de ces derniers. Cette pression est souvent indiquée au niveau de l’intérieur de la portière ou dans le manuel d’entretien de votre véhicule, la pression peut être différente à l’avant et à l’arrière et diffère selon si la voiture chargée ou pas. 

En général, vous pouvez ajouter 0,3 bar par pneu au cas où vous transportez des charges élevées. Mieux vaut rouler avec des pneus sur-gonflés plutôt que sous-gonflés. Des pneus sous-gonflés seront sujets à des frictions plus importantes, causant plus de chaleur, et donc, l’éclatement de ces derniers. En cas d’oubli, sachez que de nombreuses stations-service sur l’autoroute disposent d’appareils de contrôle de pression et de gonflage.

Il sera de plus important de vérifier l’alignement de vos pneus pour réduire les risques d’usure prématurée. Inspectez-les dans leur ensemble pour vous assurer que rien ne paraît suspect (pneu difforme, renflement anormal ou encore une usure inégalée). Afin de veiller à votre sûreté, profitez de cette étape pour faire d’une pierre deux coups en vérifiant l’état de vos freins et de vos plaquettes. Étant donné que votre voiture sera sûrement chargée, vos distances de freinage seront rallongées. Pour rester à l’abri de potentiels accidents, vos freins doivent absolument être opérationnels.

b) Contrôlez vos niveaux

A présent, il est temps d’ouvrir votre capot et de vérifier que les niveaux d’huile moteur, des liquides de freinage et de refroidissement respectent bien les préconisations de votre constructeur. Par mesure de confort en cas d’intempérie, vérifiez également que la quantité de lave-glace est suffisante.

c) Jamais à court de batterie !

Pour faire face aux longues heures de route qui vous attendent, prenez quelques minutes pour vérifier l’état général de votre batterie ainsi que sa tension. Le voltmètre affiche 12,5V ? Elle est bien opérationnelle pour la route. En cas de forte chaleur, le liquide de la batterie peut s’évaporer si cette dernière est usée, causant ainsi un dysfonctionnement de son rechargement. Par mesure de sécurité, vous devriez la faire inspecter par un professionnel. Dans ce sens, pensez également à tester chacun de vos feux et phares (après les avoir nettoyés) qui vous permettront de rouler en toute sécurité en cas d’intempéries, mais également d’éviter de mettre les autres en danger. Pensez à vos balais d’essuie-glaces, vous serez ravis de les avoir le moment venu.

d) Soyez à jour dans votre carnet d’entretien

L’heure de changer une courroie de distribution, un filtre à air ou une autre pièce importante approche ? Profitez-en pour le faire avant de partir.

e) Tirez le meilleur parti de votre air conditionné

Inutile de préciser que, si vous êtes coincé dans des bouchons par 40 degrés, votre climatisation sera votre meilleure amie. Assurez-vous qu’elle fonctionne et qu’elle a été récemment rechargée par un professionnel et que le filtre est bien propre.

f) Une dernière précaution…

Avant de commencer à charger votre véhicule, n’hésitez pas à rendre visite à votre garagiste favori dans le cas où vous auriez relevé quelque chose d’anormal lors de votre inspection. De par son expérience, il pourra effectuer un diagnostic complet de votre véhicule pour vous assurer un trajet en toute sécurité. Pensez à apporter votre carnet d’entretien pour être sûr que les composantes de votre véhicule soient “à jour”. Tout est en ordre ? Pensez à bien nettoyer votre voiture de fond en comble pour que le voyage soit le plus agréable possible. Pour gagner du temps et augmenter la longévité de votre véhicule, nous vous conseillons d’effectuer ces vérifications tout au long de l’année. Votre voiture vous remerciera.

g) Faites le plein !

Oui, cette étape peut paraître absurde mais une personne avertie en vaut deux. Dans la précipitation, il est possible d’oublier de faire le plein et de partir avec le réservoir à moitié vide. Du début à la fin de la route, une question revient souvent lorsque l’on s’apprête à faire le plein : Où vais-je trouver l’essence la moins chère ?

Evitez de forcer le destin en risquant de tomber en panne sur l’autoroute. En utilisant OOCAR, vous serez en mesure de trouver la station essence la moins chère.

II. Planifier vos trajets à l’avance

eviter_bouchon_autorouteAfin de gagner du temps et de vous familiariser avec votre trajet à l’avance, vous pouvez utiliser Google Maps ou encore Waze et ainsi découvrir des trajets auxquels vous n’aurez sans doute pas pensé auparavant. Vous pourrez évaluer la distance, le temps qui vous attend avec ce trajet, ainsi que le budget à y consacrer. Dans l’établissement de votre parcours, visualisez les étapes les plus importantes sur une carte routière. Vous n’êtes jamais à l’abri d’une batterie faible ou d’une panne de réseau. Pour votre sécurité et votre confort, prévoyez à l’avance les meilleurs endroits pour réaliser des pauses.

D’autre part, prenez connaissance à l’avance des conditions météorologiques et des conditions de circulation. Privilégiez les jours durant lesquels le trafic sera le moins élevé et la météo la plus avenante. Quitte à perdre un jour de vacances, votre sécurité est ce qu’il y a de plus important. Enfin, évitez de vous fixer une heure d’arrivée à l’avance, c’est le meilleur moyen de vous stresser.

Autoroute ou nationale ?

Avant de sauter cette section sans prendre la peine de la lire, sachez que les deux options ont chacune leurs avantages et inconvénients et que vous devriez prendre la peine de considérer l’une autant que l’autre. L’autoroute, on le sait tous, c’est plus rapide et c’est moins compliqué. Mais d’un autre côté, c’est payant, ennuyeux, et on peut vite se retrouver coincé dans les bouchons. Surtout l’été !

La nationale a aussi ses avantages

Passer par la nationale peut rallonger le temps de trajet mais sa gratuité est sans aucune doute son point fort. De plus, vous pouvez joindre l’utile à l’agréable en visitant des sites locaux. Si vous n’êtes pas pressé, libre à vous de vous arrêter dans un lieu pour vous dégourdir les jambes ou dans un bon restaurant.

paysage_été

Le meilleur compromis semble de rester sur l’autoroute lorsque la voie est libre puis d’emprunter la nationale lorsque les choses se corsent et que votre vitesse moyenne chute.

III. Partez équipé

Afin que votre voyage soit le plus agréable possible (et pour éviter un certain nombre de tracas), nous avons préparé une liste (non exhaustive) d’objets à apporter avec vous cet été :

  • Un gilet jaune et un triangle de signalisation. Obligatoires lors de tous vos trajets. 
  • Un jeu de clé supplémentaire. Cela peut paraître futile mais vous devriez en donner un à un passager. Personne ne souhaite rester coincé sur une aire d’autoroute ou sur le lieu de ses vacances (Quoique…).
  • Une paire d’outils basiques mais bien pratiques en cas de panne tels que des câbles de démarrage, une lampe torche, une clé à pipe en cas de crevaison, et une roue de secours en bon état.
  • Kit de premiers soins. On ne sait jamais…
  • Une carte routière avec votre trajet en tête. Comme dit précédemment, une panne de téléphone est si vite arrivée.
  • A manger et à boire, le tout conservé dans une glacière. Restez hydraté pendant tout le trajet, surtout lors de fortes chaleurs. Idem pour la nourriture, un conducteur affamé est un conducteur énervé.
  • Des mouchoirs, pour éviter le bruit de reniflement tout au long du trajet.
  • Des sacs poubelle, votre voiture n’est pas un dépotoir.
  • Un pare-soleil pour pare-brise si vous avez la chance de partir au soleil. Fini les brûlures lorsque vous effleurez votre volant ou l’attache en métal de votre ceinture de sécurité.
  • Au niveau légal, pensez à apporter avec vous une photocopie de votre contrat / attestation d’assurance, votre permis, votre passeport (si voyage à l’étranger), la carte grise du véhicule et des constats à l’amiable.
  • Un de vos passagers fera également office de conducteur durant le trajet ? Dans ce cas, assurez-vous qu’il dispose bien de son permis de conduire. Contactez également votre assurance pour savoir si ce dernier a le droit de conduire votre véhicule.
  • Grâce à la voiture connectée, les longs trajets paraissent plus simples et plus plaisants. Aussi, afin de bénéficier de services pratiques tout au long de votre trajet et de rester en contact avec votre famille, il est fortement recommandé d’apporter un chargeur pour votre téléphone que vous pourrez brancher sur la prise allume-cigare de votre véhicule. Gardez en tête qu’il est fortement déconseillé d’utiliser son téléphone au volant.

IV. Tout faire rentrer dans le coffre

Avant toutes choses, gardez en tête que le chargement du véhicule ne doit pas excéder le PTAC. Le poids total autorisé est souvent indiqué au niveau des portières à l’avant du véhicule. Au lieu de placer vos bagages aléatoirement, nous vous conseillons de :

  • Faire une liste des affaires que vous emportez.
  • Préparez vos affaires un ou deux jours avant le grand départ.
  • Bien répartir les bagages dans le coffre selon leur poids et de préférence placer les objets/valises les plus lourds en bas.
  • Plutôt que de mettre des objets ou habits sur la plage arrière, placez-les plutôt entre les sièges à l’arrière, cela évitera de mettre votre sécurité en danger notamment lors de freinages violents.

V. Restez vigilant

“Mieux vaut arriver en retard que de ne jamais arriver”. Gardez cette phrase en tête lors de votre trajet en voiture cet été, surtout si vous voyagez en famille. Afin de maximiser votre sécurité :

  • Échangez le volant avec un de vos passager, si ce dernier est habilité à conduire.
  • Habillez-vous confortablement et évitez des chaussures trop glissantes.
  • Gardez quelqu’un éveillé à côté de vous, surtout si vous roulez de nuit. Le silence risque de vous endormir.
  • Au cas où vous voyagez seul ou que votre co-pilote s’est endormi, allumez la radio et écoutez votre playlist préférée afin de vous motiver.

Attention à votre vue

Selon l’état de vos yeux, il se peut que vous soyez plus sensible aux changements de contraste (tunnel/autoroute). Dans ce cas, éviter de rouler de nuit au risque de vous fatiguer plus vite. Également, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un ophtalmologiste si vous sentez que vos yeux fatiguent plus rapidement ou que vous avez plus de mal à évaluer votre distance. Si vous portez déjà des lunettes, veillez à prendre une paire de rechange lors de vos trajets. On en sait jamais…

Distraction au volant

Premièrement, n’utilisez jamais votre téléphone lorsque vous êtes au volant, pas de kit mains libres, pas de haut-parleur. Rien. Évitez de mettre en vie en danger pour une conversation qui peut attendre la prochaine aire de repos … et de perdre des points stupidement.

Vous cherchez votre chemin ou vous avez besoin de quelque chose à l’arrière du véhicule ? Laissez votre copilote se charger de toute cela et restez concentré sur ce qui se passe autour de vous.

Et les médicaments dans tout ça ?

Soyez vigilant quant aux indications relatives à la conduite lors de la prise de certains médicaments. Évitez tout ce qui est somnifère ou sédatif. Dans le doute, demandez l’avis à votre médecin ou pharmacien.

La somnolence serait responsable à hauteur de 30 % des accidents sur autoroute et 20 % sur route (Source : Caradisiac). Pour rouler en toute sécurité et rester en forme, nous vous avons préparé une sélection de conseils dans la section suivante.

VI. Gardez la forme

Comment vaincre la fatigue au volant ?

Premièrement, il est primordial de partir en pleine forme pour garder vos réflexes tout au long du trajet. Par exemple, mieux vaut prendre la route à une heure très matinale selon votre rythme de sommeil et après s’être couché tôt la veille plutôt que de partir en soirée.

Faites des pauses régulières. Il est préconisé de s’arrêter pendant un quart d’heure toutes les deux heures de route pour se dégourdir les jambes et se reposer mentalement. Cela peut également vous éviter des crampes.

Aux premiers signes de fatigue (paupières qui se ferment, énervements, bâillement…), arrêtez-vous à la première aire de repos et changez de conducteur. Faites une sieste si vous êtes la seule personne à conduire.

A quelle température mettre la climatisation ?

climatisation_voiture_étéPour éviter de tomber malade, vous pouvez mettre la clim avec un écart de température compris entre 3 et 5 degrés comparé à la température extérieure. Si vous roulez de nuit et que la température extérieure est basse, évitez d’allumer le chauffage. L’air chaud risque de vous endormir.

Un petit coup de chaud ?

N’oubliez pas de fréquemment aérer votre véhicule, soit en mettant la climatisation, soit en recyclant l’air ou encore en ouvrant la fenêtre, que vous soyez à l’arrêt ou non. Vous avez suivi nos conseils et emmené vos lingettes ? Servez-vous en pour vous rafraîchir le visage, cela vous aidera à mieux respirer.

Mais attention, climatisation = consommation carburant en hausse et écologiquement parlant pas au top !

Alimentation et boisson = Danger ?

Au contraire ! Il est bien sûr recommandé de s’hydrater et s’alimenter tout au long du trajet. Durant les canicules, boire de l’eau fraîche vous évitera des maux de tête et vous permettra de rester en forme.

Quelques petites précisions :

  • Évitez de consommer des boissons alcoolisées avant et pendant le trajet. Idem pour les boissons sucrées.
  • Évitez de manger des repas trop copieux avant de partir et pendant vos pauses (surtout le midi), vous risquez de somnoler au volant pendant la digestion. Ne mangez pas d’aliments gras non plus pour les mêmes raisons citées ci-dessus.
  • Lors du trajet, favoriser des protéines, des fruits ou encore des légumes frais pour vous donner des forces.

VII. Adoptez les bons réflexes en cas d’accident

Malgré toutes les précautions que vous prenez, il se peut que vous payer les erreurs d’inattention d’autrui et subissiez un accrochage ou un carambolage. Tenez-vous prêt à faire face à ces situations, un accident est très vite arrivé. Surtout lorsqu’il y a du monde sur les routes.

Plus vous roulez, plus le risque de tracas augmente. Logique, non ?

eviter_bouchon_autorouteEn cas d’accident, la situation peut très vite empirer. Lors d’un accrochage, d’une panne ou d’une crevaison, le premier réflexe à adopter est de mettre votre voiture en lieu sûr. Le côté de la route et la bande d’arrêt d’urgence sur l’autoroute sont fait pour cela.

Ensuite, contactez la police via votre mobile ou les bornes orange. Si quelqu’un est blessé, contactez immédiatement les services d’urgence en leur fournissant les détails de votre localisation.

Une fois les secours contactés, attendez derrière la rambarde de sécurité, en portant votre gilet jaune et surtout, en dehors du véhicule. S’il s’agit d’un accident, vous pouvez commencer à remplir le constat avec l’autre conducteur pendant que les détails sont encore frais dans votre tête.

Cet article est à présent terminé. N’hésitez pas à le partager si vous avez apprécié ou à commenter pour nous faire part de vos expériences et/ou conseils concernant les départs en vacances.


A très bientôt sur les routes avec OOCAR #DriveSave.


Réduisez votre budget auto de 20%

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos bons plans et conseils

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *